Besoin de granulats ?

Ciments et bétons

Le ciment dit « artificiel » résulte de la combinaison
d'éléments naturels

  • Le ciment inventé par Louis Vicat est le résultat d'une association entre deux roches : un mélange très précis de calcaire et d'argile, qui, transformé par cuisson, acquiert des propriétés de liant capable de se consolider. Contrairement à une idée répandue, le phénomène de prise n'est pas lié
    au séchage du ciment, mais à une réaction chimique entre l'eau et le ciment.
  • Mélangé à du sable et de l'eau, le ciment donne naissance aux mortiers utilisés pour le montage des murs, le jointoyage, les scellements et les enduits.
  • Mélangé à du sable, des granulats, de l'eau - et selon les besoins,
    à différents adjuvants complémentaires - le ciment fournit des bétons, capables aujourd'hui, demain plus encore, de véritables prouesses techniques et esthétiques.

Le groupe Vicat, disposant d'un important laboratoire de recherche à l'Isle-d'Abeau
et produisant plus de 9 millions de m3 de béton par an est l'un des tout premiers experts mondiaux dans le développement de ce matériau.

Le béton, matériau noble, est une véritable pierre reconstituée

Bien avant l'homme, la nature a déjà produit du béton : on trouve dans certains sous-sols des poudingues ou conglomérats, qui correspondent à la consolidation
par cimentation naturelle (diagenèse) d'anciens sables mélangés à des graviers.


On peut obtenir de multiples variétés de bétons avec des granulats d'origines,
de formes et de tailles différentes, selon l'usage auquel le béton sera destiné,
l'aspect et les performances que l'on souhaite obtenir.